mardi 10 février 2009

L'impression de Lily

Et voici comme promis il y a longtemps le récit de mon voyage pour l'impression de Lily !

Tout a commencé le dimanche 5 janvier à 6h30 du matin, quand arrivé depuis peu à la gare de Sète nous apprenons que mon train aura au minimum 10 minutes de retard.
Nous prenons souvent le train, et quand ils annoncent 10mn, cela se tranforme imanquablement en 20 ou 30mn ! Surtout dans notre sud... allez savoir pourquoi ?

M'enfin, le gros soucis c'est que je n'avais que 10 mn pour prendre ma correspondance à Montpellier... avant l'annonce du retard, ce qui me laissait... chuis pas très douée en math mais ça donne entre 0mn et -20 mn pour changer de train ?
Et comme le temps négatif n'existe pas encore dans notre dimension... en tout cas, pas par chez nous, j'allais donc manquer le tgv pour paris !!!
ARGH !

N'écoutant que son courage, Guillaume se propose de m'amener directement à Montpellier.
Ce fut un peu chaud, mais tout en respectant les limites de vitesse (nous sommes comme ça nous, désolés) nous y sommes arrivés !
A peine entrée dans le tgv celui-ci démarrait... Ouf !

Le reste du voyage se déroula sans autre anicroche...
Changement à Paris, ok ! Le métro maintenant je maitrise !
Changement à Anvers, ok ! Il ne parlent déjà plus le français, mais mon anglais revient assez rapidement...
En même temps, pour acheter un billet, pas besoin de savoir disserter !

J'arrive donc à Turnhout (tout à l'est de la belgique).
Il est 17h, je suis épuisée par le long voyage et mon lever inhabituellement auroresque, mais je suis toute émue pour l'expérience qui m'attend le lendemain matin.
D'autant plus que mon éditeur est très prévenant, il m'a réservé un jouli hotel 4 étoiles.
J'arrive devant, trainant derrière moi une grande valise à roulette vide, et un petit sac contenant mes affaires.
L'hotel est encore plus beau que sur les photos, plus grand, tout éclairé, avec plein de déco de noël partout.
Ravie de pouvoir me prélasser dans un endroit un peu luxueux je sonne à la porte et j'attends...

...
Et il était fermé...
Je vois un numéro de tel sur la porte, j'appelle (tout en sachant que je vais déjà exploser mon forfait en appelant en belgique) et là un monsieur qui ne maitrisait pas trop le français me dit qu'ils sont en vacances...
T T
Noooooooooooooooooon
Après moultes discussions, il n'en démord pas, il n'ouvrira pas rien que pour moi !
Snif
J'appelle mon contact chez Dupuis (un dimanche ! Vile que je suis !) et plusieurs coups de fil plus tard il s'avère que l'imprimeur s'est trompé dans la réservation U_U
Je balaye du regard la rue à la recherche d'un autre hotel...
Un Bed and breakfast... Moui... Je fais le tour du quartier... rien d'autre !
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiin
Penaude, je me traîne vers le B and B qui à défaut de luxe me procurera lit et chaleur...

Les gens de cet « hotel » ne parlait pas français... mais pas anglais non plus O_O
Je réussi tant bien que mal à prendre une chambre, et monte m'y réfugier au chaud en attendant l'heure du miam...
Sauf que la chambre était glaciale...
Ce devait être une sorte de bizutage pour nouvel auteur bd, si tu survis à l'impression tu as le droit de sortir ton tome 2 !
Je mets le chauffage à fond, j'attend qu'il commence à chauffer un peu et m'encouette dans le lit avec mon bouquin...

20 mn plus tard... il ne faisait pas plus chaud... il faisait même plus froid !
Je me rapproche du chauffage... Il s'était arrêté le bougre !!!
Et impossible de le relancer T T
Je redescends et essaie tant bien que mal de... mimer ma mésaventure au patron du bar (ah oui, un bed and breakfast, c'est une sorte de bar, qui fait un peu resto et un peu chambre juste au dessus).

Bref !
Le chauffage est revenu, j'ai mangé et dormi !
Hum...
J'ai dormi entre 2h et 4h...
Avant 2h on entendait le bar qui faisait la fête, après 4h, y'avait de grosses machines (la chaudière ???) qui faisaient un bruit infernal...

Mais pas grave, je vais bientôt voir mon album sortir chez l'imprimeur !

Je me lève et ouvre les rideaux et... Oooooo
De la neige !!!
Wouaaaaaaaah ! C'est beau !!!
Comprenez que par chez moi on ne voit de la vraie neige qu'une fois tous les 10 ans, c'était donc pour moi vraiment magique.
Je descends prendre mon petit déjeuner, toute seule, dans la grande salle vide, avec la serveuse qui a du se lever juste pour moi T T

½ heure avant mon rendez-vous chez l'imprimeur, je me mets en quête d'un taxi...
Sauf que, écervelée sudiste que je suis, quand il neige autant, la circulation n'est plus aussi facile.
Et de taxi, point avant 2h minimum...
AAAAAAAAAAAAAARGH !!!
On m'avait bien spécifié que l'impression ne pouvait m'attendre, d'où mon départ la veille... pour être présente le plus tôt possible U_U
Heureusement le gentil imprimeur compréhensif (qui m'a réservé un hotel en vacances ;p) a envoyé une personne me chercher.!



J'ai pu assister à la totalité de l'impression \o/ \o/ \o/ \o/ \o/
YES !



C'était beau, vraiment impressionant, et très instructif.



J'avais déjà vu l'impression d'un tome de magon, mais les locaux étaient plus réduit.



Une grosse poubelle pleine de tests d'impression.




Pour Lily j'ai pu voir plusieurs sortes de machines, des qui impriment, des qui relient, des qui dorent, des qui plein de trucs encore...
Ca valait bien tous ces petits ennuis ^__^

Ensuite, après un trajet retour vers Marcinelle en train pas trop retardé par la neige, j'ai pu visiter les locaux de Dupuis !
Pas de Gaston, ni de M . De Mesmaeker, ni beaucoup de monde d'ailleurs (toujours à cause de la neige), mais l'essentiel était là !



Laurence, mon éditrice, m'a fait visiter tous les locaux, et notement la « cathédrale ».



Même si elle ne renferme pas tous les stocks comme auparevent, on s'y sent tout petit...
J'ai pu rencontrer des personnes des différents services, la fab, promotion, compta, etc...
Et de-ci de là... j'ai rempli ma valise à roulette, hihihi
Tellement de jouli trésors, que je n'ai pas eu le temps de tous les lire encore.

Le soir venu, nous nous sommes régalés de pizza chez Laurence et sa petite famille, très sympa !!!
J'aurais juste voulu qu'Eileen soit là pour jouer avec Gus.
Héhé, c'est irrémédiable, je suis maman à vie maintenant ;p

L'hotel du soir, impeccable ! Pile en face de la gare, très pratique !
Le trajet du retour parfait, un direct en première classe ^___^

En bref, beaucoup d'émotions, ce fut un peu mouvementé, mais je n'aurais manqué ça pour rien au monde !

7 commentaires:

wilizecat a dit…

super le bisutage! hehe

Jean-Luc Englebert a dit…

Mazette c'est pas rien ton séjour en Flandres....

Gibie a dit…

Les petites galères ça fait des choses à raconter après ! XD
En totu cas l'essenciel c'est qeu tu aies pu voir l'impression de ton album à touaaa !

Okyr a dit…

Vouiiii, je suis bien contente d'y être allée, et je suis bien contente d'en être revenue ;p

Maintenant vous allez rire, on n'a toujours pas reçu nos exemplaires auteurs, juste un chacun Nykko et moi !
Ils sont partis se proumener et se sont perdus en route, huhuhu

Jean-Luc Garréra a dit…

Ahhh, la cathédrale, je l'ai visitée il y a quelque année grâce à un guide de renom, mon maître Raoul Cauvin et j'étais impressionné... C'est énorme là dedans !...

Okyr a dit…

Ouuuuuu, maître Cauvin ???
Terriiiiiible !

wiqaeyas a dit…

Beneficial info and excellent design you got here! I want to thank you for sharing your ideas and putting the time into the stuff you publish! Great work!

generic paxil